Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

A Propos De Fosse Malrockdie

  • : Le blog de fossemalrockdie.over-blog.com
  • Le blog de fossemalrockdie.over-blog.com
  • Contact

paperblog

Paperblog

Recherche

Je peins ce que je vois

latetealendroit.jpg

Liens

13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 18:26

Les medias ont récemment découvert l'eau chaude.

Certains d'entre nous "procrastineraient".

Traduction : ceux-ci remettraient sans cesse au lendemain des tâches qu'ils avaient prévu d'effectuer le jour même.

Les medias d'embrayer : la procrastination a un coût (économique pour les bananes).

Comme le règlement de ses impôts.

A l'inverse au passage, ceux qui repoussent à demain (et encore et sine die) leur demande d'APL (à laquelle ils ont droit) font épargner l'Etat.

Bon, c'est très ennuyeux pour nos procrastinateurs purs et durs (= reconnus).

Reste que, ne sommes-nous pas tous naturellement enclins à différer les obligations ennuyeuses ?

- Aller chercher une pièce de plomberie dans un hypermarché spécialisé dans le bricolage,

- Cirer les meubles,

- Se mettre au footing,

- Passer voir Ginette,

- Passer voir Auguste,

Et cetera.

Si ce n'est pas une maladie, c'est au moins toute une organisation.

Destinée à ne pas se faire du mal.

Les mauvaises langues diront que ça ne marche pas à tous les coups.

demi-dessin-JFB-tram-8dr-avril-13--copie-1.jpg




Repost 0
Published by fossemalrockdie.over-blog.com - dans Les nouvelles du front
commenter cet article
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 11:19

Dire que les "café contact" sont des rendez-vous susceptibles, à court ou moyen terme, de vous sortir de l'ornière.

Dire que leurs organisateurs ne demandent pas de droit d'entrée.

Je suis admiratif.

J'ai un pote qui m'a confié qu'il allait prendre sur lui, qu'il allait se rendre à un "café contact", à deux pas de son domicile en même temps, enfin s'il fallait toujours mettre son grain de sel.

C'est avec impatience que j'attendais son compte-rendu.

Sur la rapidité du "retour infos", j'ai été gâté.

Mon pote n'y est pour rien.

Non, le foin qu'il a mis dans l'établissement a suffi.

Voilà, le principe d'un "café contact", c'est de se rencontrer pour parler business autour d'un café.

A 19h, mon pote a commencé à "entrer en contact" avec deux business men, très intéressés par son profil.

Par conséquent, mon pote a commandé deux cafés.

Et cetera.

A 20h30, mon pote a commandé autre chose.

A 21h30, mon pote est monté sur une table.

A 22h, il a bégayé des insanités.

A 22h12, il a insulté les forces de sécurité nationale.

A 22h20, il a pris la fuite.

A 22h40, il a frappé à ma porte.

A 22h41, les forces de sécurité nationale aussi.

demi-dessin-JFB-tram-8-avril-12.jpg






Repost 0
Published by fossemalrockdie.over-blog.com - dans Les nouvelles du front
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 15:59

Du naturel pour se soigner et sans se ruiner.

La technique commence à être connue.

Doucement : a-t-on déjà vu une révolution se préparer en quelques semaines.

Demain, ce sera une autre paire de manches.

Finis, les huiles de ceci, les onguents de cela, les savonnettes balsamiques.

Non, place à la médecine naturelle pour le plus grand nombre.

Nom : la légumothérapie.

Exemples (de rien) :

pour apaiser la migraine, frotter le front et les tempes avec des feuilles de salade (laitue de préférence)

pour faire disparaître les boutons, les tapoter à l'aide de deux carottes (râpées, la vitesse de résorption est optimale)

contre les courbatures, balayer un poireau (calibre au choix) sur les points douloureux

contre la déprime, tenir une pomme de terre (bintche, c'est top) dans une main et compter jusqu'à mille

Et tatati

Et tatata.

 

dessin-JFB-tram-8-avril-11--2-.jpg


 



 

Repost 0
Published by fossemalrockdie.over-blog.com - dans Les nouvelles du front
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 11:18

Partager un logement, voire une résidence de vacances avec des inconnu(es) permet de réduire le montant consacré à un loyer. Oui, mais.

Il semble qu'il faille établir un "règlement". Pour ne pas augmenter l'irritabilité de ses petits nerfs.

Or, pour établir ledit règlement, prévoyez de négocier.

Négocier pour établir une liste de compromis.

Autant dire une liste de demi-mesures.

Avant de signer, souvenez-vous qu'en cas de conflit, vous ne vous souviendrez que des concessions que vous avez acceptées. Celles de votre colocataire ne regardent que lui, après tout.

Vous vous rappellerez que vous avez été "large".

Trop.

Les reculades entament l'honneur.

Qui ne souffre pas d'économie.

Na na nère.

 

demi-dessin--JFB-tram-4-avril-11.jpg

Repost 0
Published by fossemalrockdie.over-blog.com - dans Les nouvelles du front
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 16:55
Repost 0
Published by fossemalrockdie.over-blog.com - dans Les nouvelles du front
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 10:20

Quand un choix est difficile, vous pouvez toujours tenter de tout poser à plat.

Voilà les vacances de Pâques.

Il va de soi qu'elles sont devant vous. Ceux qui ont su se déterminer ont, c'est vrai, été gâtés par le calendrier.

Hypothèse 1 : direction la mer.

Pour : l'air iodé (+ ou - selon que vous aviez songé à l'Océan ou à la Méditerranée); le poisson frais.

Contre : la température de l'eau rendant la baignade hardie; les moules fatiguées.

Hypothèse 2 : direction la montagne.

Pour : l'altitude; le ski.

Contre : la grimpette éreintante; le tire-fesses. 

Hypothèse 3 : la campagne.

Pour : l'air pur, l'authenticité.

Contre : le chant du coq, l'accent des indigènes.

Hypothèse 4 : la maison.

Pour : le canapé, la télé.

Contre : le train-train, la télé.

Etes-vous sûrs de TOUT avoir posé à plat ?

Coquins, va.

Avec qui, ces vacances ?

Avec quoi, ces vacances ?

Et, des vacances, vous en avez ?

Coquins, va.


 

demi-dessin-tram-6-JFB-avril-10.jpg


Repost 0
Published by fossemalrockdie.over-blog.com - dans Les nouvelles du front
commenter cet article
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 17:14

Rassurez-vous, votre réseau fétiche ne souffre d'aucune brûlure.

En revanche, il n'est pas au mieux.

Il patine.

Il fait du sur-place.

Pour cause de "lézardage", vous le désertez.

Facebook le prend mal.

Le moral en a pris un coup.

Etre fait pour transporter des messages de "bisounours" ou de mémères, enfin, qu'importe, des messages point et rester les bras croisés…

Imaginez-vous privés de votre fonction.

Une ménagère sans balai.

Un jardinier sans binette (quoique, ça dépend laquelle).

Un magasin sans client.

Coucou le personnel de Carrefour.

 

demi-dessin-JFB-tram-6-avril-9--2-.jpg

 

Repost 0
Published by fossemalrockdie.over-blog.com - dans Les nouvelles du front
commenter cet article
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 09:11

Que voilà un salon joyeux. Et d'une. Que voilà un salon utile. Et de deux.

Rencontrés dans ses allées, Eric et Nadine, venus témoigner de l'intérêt de ce "salon de la mort", en qualité de petits-enfants de Léon, leur pépé.

Parce que le problème d'Eric et de Nadine, c'est Léon.

Même si Léon prend du temps pour trépasser, Eric et Nadine restent confiants : ça ne peut pas tarder ("quand même" ajoutent-ils).

Mais voilà, ils sont habitués à Léon.

Un repas de famille sans Léon qui fait ch…, de quoi cela pourra avoir l'air ("non, mais on vous le demande" ajoutent-ils).

Même si Léon doit passer de l'autre côté pour qu'Eric et Nadine récupèrent son po…

Eric et Nadine arpentent les allées pour trouver un compromis ("sans en parler à Léon" ajoutent-ils).

Eric et Nadine vont donc apprendre à récapituler les volontés de Léon ("on les connaît, mais elles sont mal rangées" ajoutent-ils).

Ainsi, Eric et Nadine vont classer celles-ci dans un document fait exprès sur un ordinateur ("s'il fallait compter sur Léon" ajoutent-ils). 

"C'est plus clair comme ça" renchérissent-ils.

Et pour les repas de famille qui n'en seraient plus sans Léon, ils vont demander comment filmer Léon, monter sa vidéo ("ah, dommage, il était mieux avant, mais comment deviner que ce salon existerait" ajoutent-ils), l'encoder sur un blog dédié à Léon.

Eric et Nadine pensent l'appeler Le blog de Léon, ce brigand ou Le blog de Léon à la tête de bois ("nous hésitons encore" ajoutent-ils).

Le dimanche ("les repas de famille, on les a toujours faits le dimanche" ajoutent-ils), ils mettront l'ordinateur à la place de l'assiette de Léon et ils lanceront la vidéo ("on réfléchit encore pour le diaporama, ça fait plus cher n'empêche" ajoutent-ils).

Léon e-éternel, Eric et Nadine estiment que c'est la solution ("heureusement que Léon ne peut déjà plus la ramener" ajoutent-ils).

 

dessin-JFB-tram-2-avril-9.jpg

 

Repost 0
Published by fossemalrockdie.over-blog.com - dans Les nouvelles du front
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 11:48

On le dit et on le répète : tout va beaucoup trop vite dans notre quotidien.

On le dit moins : on ne partage pas tous le même quotidien.

Autrement dit : l' "urgence" n'est pas la même pour tout le monde.

On écarte (et hop la) les questions philosophiques dont on ne saurait dire un traître mot. L'idée (de candide), c'est que l'on ne rappelera pas "il est urgent de vivre car on va mourir".

D'aucuns attendent oppressés le cours du jour du CAC 40.

D'autres attendent pressurisés de trouver une solution pour boucler le mois.

Las, ces derniers semblent attendent également des "réponses".

Et, parmi elles, "LA" réponse.

Rêveurs, va.

Rêveurs et archi pressés.

Invraisemblable…

 

dessin-JFB-tram-1-avril-7.jpg




Repost 0
Published by fossemalrockdie.over-blog.com - dans Les nouvelles du front
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 18:22

Fleurs, température clémente, soleil… et vous voilà vous précipitant sur la balayette et le plumeau.

Même si la relation de cause à effet reste mystérieuse.

Bref, vous voilà entreprenant de frotter, nettoyer, élaguer, trier. Sachez que, pour ces deux dernières activités, ni balayette, ni plumeau ne sont trop utiles, même s'il n'est pas interdit de suivre sa fantaisie. 

Mais élagage ou triage… Vous hésitez, vous balancez, bref, vous êtes scié. 

Petite application pratique qui peut vous sauver des affres de l'ambivalence, autrement dit enrayer votre incapacité à déterminer ce qu'il faut jeter et ce qu'il faut garder.

Ouvrez ce carton auquel vous tenez, mais qui déborde.

Eternuez. Non, vous n'avez pas le choix.

Otez les mites, pour le confort.

Oui, écartez les araignées et soufflez sur les minous.

Voilà un carton plein à ras-bord -auquel vous tenez dites-vous- que vous n'ouvrez jamais. Autant de surface au sol de perdue. Je ne me prononcerai pas sur le volume gaspillé puisque je ne le connais pas.

Imaginez-vous les yeux sur votre budget : qu'est-ce qui est essentiel et qu'est-ce qui est accessoire ? Pour vous, bien sûr, il s'agit de votre carton chéri.

Vous allez voir que le travail avancera vite.

Comme dans un budget, où il y a toujours un poste à retirer.

doublon-dessin-customise-JFB-avril-6.jpg



Repost 0
Published by fossemalrockdie.over-blog.com - dans Les nouvelles du front
commenter cet article